Votre expert dermatologue
au service de votre santé

Solutions

Les Lasers pigmentaires

Les troubles pigmentaires sont nombreux et constituent un groupe très hétérogène.
Ils peuvent être dus à une augmentation de la mélanine ou des mélanocytes dans l’épiderme, à une augmentation des mélanocytes dans le derme ou la présence anormale de mélanine dans le derme. Parfois, ils sont secondaires à une augmentation ou une diminution des autres pigments endogènes (notamment l’hémoglobine et la bilirubine ) ou à des dépôts exogènes de pigments dans le derme ou l’hypoderme (tatouages).

Les lasers pigmentaires ont constitué une avancée technologique majeure dans la prise en charge de ces lésions. Le principe général des lasers pigmentaires repose sur la photothermolyse sélective. Ils sont dits déclenchés (Q-switched): la puissance du faisceau est très importante pour une durée d’émission très courte, ce qui permet une action très sélective avec des dégats thermiques très faibles.

Les bonnes indications sont nombreuses

Tâches de vieillesse (Lentigos Seniles) et Tatouages

Lasers pigmentaires tatouages Lasers pigmentaires taches-de-vieillesse Elles apparaissent généralement après 40 ans sur les zones exposées au soleil (dos des mains, décolleté, visage, avant-bras).
Elles sont dues au vieillissement et aux expositions solaires répétées.
Elles sont bénignes.
Le traitement au laser pigmentaire est le traitement de choix. Le laser Nd :Yag Q-switched 532 nm est constamment efficace en 1 ou 2 séances.

Lentigines Solaires (Tâches de coup de soleil) ou Ephelides (Tâches de rousseur)

Lasers pigmentaires lentigines solaires Elles peuvent apparaître dès l’adolescence, après un coup de soleil important. Elles sont souvent situées sur le dos, le décolleté, ou les avant-bras. Bien qu’elles soient bénignes, elles traduisent une exposition solaire excessive avec une fragilisation du capital solaire.
Etant donné la forte composante en phaéomélanine, le choix du laser devra se porter en priorité sur le laser Nd :Yag Q-switched 532 nm. Très bon résultat en 1 ou 2 séances.

Keratoses Seborrheiques ou Keratoses Actiniques Pigmentées

Lasers pigmentaires keratoses seborrheiques Très bon résultat au laser Nd : Yag Q-switched 532 nm si elles ne sont pas trop épaisses. Si tel est le cas, on préfèrera le laser CO2 ou l’azote.

Tâches café-au-lait

Lasers pigmentaires taches-cafe-au-lait Seul les lasers pigmentaires peuvent traiter ces lésions. La réponse au traitement est variable et la récidive est possible après l’été. Il est donc conseillé si l’on traite des tâches café-au-lait de grande taille de traiter une zone test et de revoir le patient après un été afin de juger de l’efficacité et de la stabilité de la réponse. On utilisera un laser Nd :Yag Q-switched 532 ou 1064 nm.

Hamartome de BECKER

Lasers pigmentaires hamartome de Becker Il s’agit d’une malformation pigmentaire apparaissant souvent à l’adolescence. Elle s’étend progressivement, fonce et devient parfois pileuse. Elle est fréquemment située sur une épaule ou le torse. La composante pilaire, sera traitée par le laser dépilatoire. La composante pigmentaire au laser Nd :Yag Q-switched 1064nm. L’ordre de traitement contrairement à ce qui a pu être écrit, importe peu. Le choix dépendra de la demande de chaque patient et de l’aspect de l’hamartome. Même si le résultat est globalement intéressant, la récidive est fréquente après l’été, et on conseille comme pour les tâches café-au-lait, de commencer le traitement par une zone test.

Naevus d'OTA

Lasers pigmentaires naevus d'ota Il correspond à une hypermélanocytose dermique de la région périorbitaire observée le plus souvent chez les sujets d’origine asiatique. Les études montrent une supériorité du laser Nd :Yag Q-switched 1064 nm. Les lésions bleu gris diminuent en moyenne de 75% en 6 séances. Les lésions plus brunes nécessitent moins de séances.

Cernes Périorbitaires

Les cernes périorbitaires entraînent un assombrissement de la région sous–orbitaire. Leur mécanisme de formation est complexe et dépend de facteurs anatomiques, vasculaires, et pigmentaires.
Le laser Nd :Yag Q-switched 532 ou 1064 nm peut traiter les cernes dont la composante pigmentaire est prédominante.

Dermite Ocre

La dermite correspond à des dépôts d’hémosidérine dermique. Elle forme des taches brunes émiettées souvent au niveau des membres. On les observe au niveau des jambes chez des patients souffrant d’insuffisance veineuse. Elles peuvent également s’observer après un purpura, un hématome ou chez des patients prenant des anticoagulants, de l’aspirine ou du plavix.
Le traitement par laser Nd :Yag Q-switched 1064 nm est généralement très efficace.

Pigmentations Médicamenteuses

La pigmentation induite par certains médicaments est parfois très inesthétique. C’est le cas des cyclines, des antipaludéens de synthèse ou l’amiodarone. Le traitement par laser Nd :Yag Q-switched 1064 nm est généralement très efficace.

Certaines pathologies ne sont pas de bonnes indications :

Le melasma

C’est une hyperpigmentation en nappes inhomogènes situées principalement sur les joues, les tempes, le front parfois la lèvre supérieure. Il existe une prédisposition génétique. Il est favorisé par une stimulation hormonale liée aux oestrogènes associée à l’action du soleil. Il peut survenir en dehors de toute grossesse.
Cette pathologie relativement fréquente est souvent source d’une importante demande esthétique. Il s’atténue en hiver et par les traitements dépigmentant ou les peelings. Son traitement reste cependant difficile car les rechutes sont fréquentes. Le laser CO2 Fractionné peut également aggraver le mélasma. Le Laser Fraxel Dual peut par contre, dans certains cas, apporter une amélioration notable.

Les pigmentations post-inflammatoires

Elles surviennent après de multiples causes : piqûre d’insecte, brûlure, grattage, traumatisme, acte chirurgical…
Elles sont secondaires à des incontinences pigmentaires dermiques et ne sont pas de bonnes indications pour le traitement au laser, celui ci pouvant même les aggraver. Elles répondent aux dermocorticoides et aux solutions dépigmentantes.

Le coût du traitement

Toutes ces techniques peuvent être utilisées au centre. Le coût dépendra de la technique pratiquée.

Prix par séance

  • Peeling superficiel70
  • Peeling moyen150 à 300
  • Laser ND YAG Q-S50 à 150
  • CO2 fractionné (visage)300 à 400
  • Laser Fraxel Dual (visage)500 à 700

L'acte n'est pas remboursé par la sécurité sociale.

Recommandations

1. Avant d'envisager le traitement de tâches brunes, le conseil du dermatologue est important. Son diagnostic permettra d'éliminer une pathologie qui contre-indiquerait le traitement par des moyens esthétiques.

2. Il ne faut pas confondre tâche pigmentée et grain de beauté.

3. Une tâche pigmentée n'est pas forcément bénigne : le mélanome de Dubreuilh est une pathologie maligne à traiter uniquement chirurgicalement.