Votre expert dermatologue
au service de votre santé

Solutions

Couperose ou érythrose traitement par laser vasculaire à colorant pulsé

L’érythro-couperose est une maladie vasculaire, souvent familiale, qui aboutit à l’apparition de rougeurs diffuses (érythrose) ou de petits vaisseaux dilatés (couperose) sur les joues, le nez, parfois le menton, le cou ou le décolleté.

Cette pathologie commence parfois dès l’adolescence et s’aggrave progressivement avec l’âge. Elle est aggravée par le soleil, les sources de chaleur, le froid, le vent, le stress, l’alcool et les corticoïdes. Elle est responsable d’une peau fragile, souvent intolérante avec des sensations d’échauffement. Les rougeurs sont souvent permanentes mais elles peuvent être amplifiées, notamment lors des changements brutaux de température, des repas chauds ou épicés, d’émotions : ce sont les flushes.

Erythrose Couperose Erythrosis colli

L’erythrosis colli (rougeurs du cou) provient de la même pathologie, mais le soleil y joue un facteur majeur. Il peut être traité de la même manière.

Le laser vasculaire à colorant pulsé est le traitement le plus efficace de ces pathologies.

But et rythme du traitement

Le but du traitement est de provoquer la destruction ciblée des vaisseaux sanguins, augmentés en taille et en nombre. Il faut respecter un délai minimum de deux mois entre chaque séance.

Nombre de séances à prévoir

1 à 3 séances sur la même zone seront suffisantes pour obtenir une disparition des plus gros vaisseaux (télangiectasies) et une bonne atténuation, voire une disparition du fond rouge (érythrose). L'action sur les flushes (rougissements brutaux et transitoires) est plus modérée mais réelle (inconstante). L'effet favorable obtenu dans la grande majorité des cas n'est pas définitif. Après quelques années, la couperose a tendance à se reconstituer de façon progressive.

Douleur

Les impacts de laser sont désagréables mais parfaitement supportables pour un adulte. L'anesthésie locale par crème anesthésiante n'est pas souhaitable car elle provoquerait des modifications réflexes de la peau, préjudiciables au traitement (vasoconstriction). Toutefois, chez l'enfant, on pourra être amené à utiliser une crème anesthésiante (Emla) appliquée 1 heure avant la séance. Pour le traitement des paupières, la pose des coques protectrices avec anesthésie de la cornée est nécessaire.

Suites immédiates

Elles dépendent du mode d’utilisation du laser, choisi après discussion avec le patient.

La photothermolyse

Purpura post laser C’est la méthode la plus efficace. Elle est surtout utilisée en cas d’érythrose (rougeurs diffuses). Elle permet une destruction plus complète du vaisseau. Le nombre de séances nécessaire pour un traitement est donc réduit (en moyenne, 1 ou 2 séances) mais les suites observées, bien que totalement réversibles, durent plus longtemps et sont plus visibles. Elles se caractérisent par un oedème qui dure de 1 à 4 jours et un purpura (traces de couleur violet/noire) qui apparaît immédiatement à la place de chaque impact. Cette trace va devenir rouge bordeaux ou marron les jours suivants et disparaît en 1 à 2 semaines. Ce purpura peut être masqué, en partie, par l'application d'un maquillage approprié (correcteur de teint).

La photocoagulation

C’est une méthode qui permet un échauffement du vaisseau et sa coagulation. Le cout de la séance est le même que la technique précédente mais il faut plus de séances, en moyenne 2 à 4 séances. Les suites sont par contre plus simples avec un œdème et une rougeur qui durent de 3 à 4 jours.

Soins postlaser

Des soins locaux par pulvérisation d'eau thermale et application de crème apaisante seront prescrits pendant 7 à 15 jours. L’exposition solaire est contre-indiquée pendant 2 mois en cas de traitement par photothermolyse et 1 mois en cas de traitement par photocoagulation. Une protection solaire (écran total) est nécessaire pendant cette période.

Risques

Le risque de séquelle est exceptionnel. Ont rarement été décrits :

un aspect leucodermique

C'est-à-dire une peau un peu plus blanche que la normale. Ces tâches blanches s'atténuent avec le temps

une hyperpigmentation

Avec des traces brunes disparaissant le plus souvent en quelques mois. Cette hyperpigmentation est favorisée par un type de peau foncée et les expositions solaires.

couperose schema

Le coût du traitement

Il est donné à titre indicatif puisqu'il dépend de la surface traitée.

Préstations par séance :

  • Nez130
  • Nez + joues200 à 350

L'acte n'est pas remboursable par la Sécurité Sociale. Aucun arrêt de travail ne peut être délivré.

Lasers utilisés pour le traitement de la couperose

Nous utilisons, dans le centre, un laser colorant pulsé VBeam aesthetica Candela qui permet de travailler en photothermolyse ou en photocoagulation.

Laser VBeam aesthetica Candela